#Terressens | Samouraïs & Katanas | Lexique de la métallurgie d'un katana (Fiche pratique)
Lexique de la métallurgie d'un katana | Fiche pratique #Terressens

Samouraïs & Katanas

Lexique de la métallurgie d'un katana

Fiche pratique #Terressens

Dictionnaire rapide pour bien choisir son katana : acier homogène, Maru, damas, 1045, 1060, véritable ligne de trempe, Hamon...

ombre écran courbe

Types d'acier

L'acier est un alliage de fer et de carbone. La tradition japonaise utilise une technique particulière pour produire l'acier à partir d'un sable ferrugineux, le Satetsu (砂鉄). Un bas-fourneau (Tatara 鑪) permet d'obtenir un acier de très haute qualité, le Tamahagane (玉鋼).

Les katanas modernes (Shinkens 真剣) sont, pour la plupart, fabriqués avec un ou plusieurs aciers de construction. Celui-ci peut contenir des adjuvants comme le chrome et le molybdène qui apportent, par exemple, une propriété inoxydable. La teneur en carbone conditionne la dureté (avec le traitement thermique). Dans la fabrication moderne des katanas, trois principales nuances sont utilisées : 1045, 1060 et 1095. Ces aciers possèdent respectivement 0.45, 0.60 et 0.95 % de carbone. Plus la teneur en carbone est importante, plus l'acier est dur. La norme européenne les désigne XC45 (acier dur), XC60 et XC95 (aciers extra-durs). Visuellement, rien ne distingue ces aciers. Il existe bien entendu d'autres variétés d'aciers, avec ou sans adjuvants.

La forge

La forge est une technique artisanale qui utilise la chauffe (à l'aide d'un four) et le martelage du métal sur une enclume. La forge peut utiliser un ou plusieurs aciers.
Forge de type Maru (homogène) #Terressens

Forge homogène (Maru) : c'est la forme la plus simple, utilisant un seul type acier, par exemple 1045.
Le coût moindre de ce type de fabrication explique sa proportion importante dans les fabrications actuelles de lames de katanas. Bien qu'homogène, une forge Maru d'un acier 1095 produira un excellent compromis qualité / prix.

Forge de type Kobuse, avec un acier « tendre » au cœur et un acier dur en surface #Terressens

Forge Kobuse (en sandwich) : deux aciers sont utilisés. Au cœur, un acier dur (ou tendre, en fonction de sa teneur en carbone, par exemple 0.45 % pour un acier 1045) est entouré d'un acier extra-dur (pouvant être un 1060 ou 1095).
Par définition, la forge en sandwich comporte un risque au moment de la fabrication, car les deux aciers doivent s'envelopper. La soudure entre les deux matériaux est donc un point de fragilité qu'un forgeron expérimenté devra maîtriser.

Forge de type Soshu-Kitae #Terressens

Forge Soshu-Kitae : trois aciers sont utilisés, du plus « tendre » à l'extra-dur, du cœur à la surface de la lame.
La forge en sandwich avec plusieurs aciers permet d'associer la dureté d'un acier extra-dur (1095, poar exemple), avec la relative souplesse d'un acier plus « tendre » (comme un 1045). Cependant, le choix de l'acier et le type de forge peut être largement amélioré avec une tremps différentielle.

Forge de type Damas (lamae damassée ou feuilletée) #Terressens

Forge Damas (lame damassée ou feuilletée) : l'acier damassé désigne deux types de forge. La première utilise un acier appelé wootz. En provenance d'Inde et du Moyen-Orient, il est réputé pour sa qualité. Les motifs uniques sont présents à la surface de l'acier. Le terme désigne également des aciers hétérogènes constitués de plusieurs nuances d'acier soudées et forgées pour obtenir des motifs plus ou moins complexes. Ce matériau, appelé « acier Damas de corroyage », emprunte le nom du métal historique par abus de langage à cause de sa ressemblance superficielle avec l'acier Damas wootz.

Il existe bien d'autres types de forges Honsanmai, Shihomizue, Makuri, Wariha Tetsu, Orikaeshi Sanmai, Gomai... mais nous en avons limité la présentation par soucis de simplification.

Le traitement thermique

Phase cruciale dans l'utilisation d'un acier, le traitement thermique consiste à chauffer la matière puis à la refroidir brutalement. Cette opération permet ainsi de modifier la structure cristallographique de l'acier et de le figer afin d'en obtenir les caractéristiques mécaniques recherchées. Il est ainsi possible de travailler un acier relativement tendre, mais de lui conférer une dureté importante.

Dans la fabrication d'un katana, le traitement thermique classique (homogène) consiste à refroidir uniformément l'acier. Les seules variantes de dureté seront liées à la profondeur de la matière.
Préparation d'une trempe à l'argile pour obtenir un traitement thermique différentiel avec véritable Hamon (刃文) #Terressens

Pour améliorer les caractéristiques souplesse / dureté de l'acier, on utilise un matériau réfractaire comme l'argile pour protéger les zones que l'on souhaite moins tremper (plus souples). Le dos ce la lame peut ainsi être recouvert d'argile pendant l'opération de traitement thermique, ce qui permettra d'obtenir une excellente dureté du fil de la lame (Ha 刃) tout en gardant la souplesse du dos (Mune 棟). Cette technique conduit à créer une ligne de trempe (Hamon 刃文) caractéristique. On parle alors d'une trempe à l'argile ou différentielle.

Le ligne de trempe apparaîtra au moment du polissage, comme une frontière subtile entre la zone trempée (et dure) et la zone protégée par l'argile (moins trempée et donc plus souple). Les katanas d'entrée de gamme ou de décoration reproduisent une fausse ligne de trempe par l'utilisation d'une meule (action mécanique de surface).

L'affûtage

Le polissage et l'affûtage d'une lame de katana constituent une phase cruciale pour l'obtention d'un sabre de qualité. Ces deux étapes peuvent être réalisées mécaniquement ou bien manuellement. Un affûtage mécanique possède évidemment l'intérêt du prix, mais n'est pas compatible avec les katanas haut de gamme, en particulier ceux qui ont bénéficié d'une trempe différentielle à l'argile. Tous les katanas de décoration ainsi que les premiers prix aiguisés sont affûtés de façon mécanique et présentent une fausse ligne de trempe réalisée avec une meule.

Le polissage et l'affûtage à la main confèrent une qualité supérieure pour la pratique de l'art de la coupe et permettent, lorsque la trempe est différentielle, d'obtenir la véritable ligne de trempe (Hamon 刃文).
Fausse ligne de trempe d'un katana aiguisé (modèle présenté : Katana aiguisé noir Miyamoto Musashi 宮本 武蔵, référence 0464) #Terressens

« Ligne de trempe » mécanique

Véritable ligne de trempe obtenue avec un traitement thermique différentiel à l'argile (référence présentée : Katana Terre sacrée (聖地, Seichi), lame aiguisée 1095, véritable hamon, tressages bruns, référence 0481) #Terressens

Véritable ligne de trempe (Hamon 刃文)

Diagramme métallurgique

Afin de faciliter la compréhension des différents facteurs qui influencent la qualité d'une lame de katana, nous avons créé ce graphique sous forme de courbe radar. Les axes représentent les éléments déterminants présentés ci-dessus. Plus la courbe s'éloigne du centre, plus la lame est de qualité. Comme vous pouvez le constater, les courbes se chevauchent, car il est possible de combiner plusieurs techniques pour obtenir une lame.
Diagramme métallurgique d'un katana | En exclusivité sur #Terressens

Sur ce graphique, vous pouvez voir trois courbes :
En jaune, un acier Maru 1045.
Exemple de katana : katana aiguisé « Le Dernier samouraï » (réf. 0471)

En vert, un acier Damas (forge feuilletée).
Exemple de katana : katana aiguisé Kokuyō (黒夜, nuit noire), lame damas, monture noire (réf. 0480)

En bleu, un acier Maru 1095 (extra-dur) avec trempe différentielle à l'argile et un affûtage à la main.
Exemple de katana : katana Terre sacrée (聖地, Seichi), lame aiguisée 1095, véritable hamon, tressages bruns (réf. 0481)

A voir

Réf. 0463 (pré-commande) (rupture de stock)

Katana blanc aiguisé « Neige éternelle » 復活

Katana tranchant avec fourreau (saya 鞘) en bois laqué blanc, ito et sageo blancs, livré dans un coffret recouvert de tissu noir et rouge avec un support en bois avec protections et une housse de protection en tissu

Réf. 0467 (en stock) (rupture de stock)

Katana aiguisé Ake (朱, rouge sang), ito et sageo rouge sombre

Katana tranchant avec fourreau (saya 鞘) noire, livré dans un coffret en bois contenant un kit d'entretien, un support en bois laqué et une housse de protection en tissu

Réf. 0456 (pré-commande) (rupture de stock)

Mù-jīn, katana aiguisé bois (mù, 木) métal (jīn, 金)

Katana tranchant avec fourreau (saya 鞘) en bois, livré dans un coffret en bois contenant un kit d'entretien, un support en bois laqué et une housse de protection en tissu

Contactez-nous

Envoyer
#Terressens | Histoire & Patrimoine 2.0
Create awesome websites!
Adresse

Studio #Terressens
7, avenue du Mas rouge
34670 Baillargues - France

Contacts

E-mail : studio@terressens.com
Téléphone : 04 67 54 26 71