#Terressens | Moyen-Âge, châteaux et chevaliers | Épée forgée « Croisade »
Épée forgée « Croisade » ☩ #Terressens

Épée forgée « Croisade »

Épée médiévale de combat, pommeau octogonal avec croix pattée rouge, lame à gorge, fourreau en cuir brun et noir avec baudrier réglable


Prendre la croix n'était pas un acte anodin pour un chevalier. Il s'agissait de participer à une expédition militaire guidée par la foi et l'Église. C'est ainsi que j'ai accompagné plusieurs chevaliers en Terre sainte. Forgée et reforgée, ma lame n'a cependant pas perdu de ses qualités. Mon pommeau fut décoré d'une croix rouge à l'issue de ce que vous appelez aujourd'hui la troisième croisade, à la fin du XIIᵉ siècle. Le chevalier que je servais alors choisit de rester pour accompagner le roi de Jérusalem, Guy de Lusignan. Et c'est ainsi que je passai par Chypre, refuge de nombreux francs dépossédés de leurs fiefs en Palestine.

Le fourreau qui me protège aujourd'hui n'est pas le même qu'à l'origine. De ma fonction guerrière, je suis passé à un symbole. Mais le prochain maître d'armes qui m'utilisera saura me redonner ma vigueur d'antan ainsi que la chape adaptée à ma garde.

Référence n° 0504 - Expédition sous 48 heures
119 € (frais de port offerts)

ombre écran courbe

Galerie photos

Le coin lecture

« Histoire des croisades : Les dessous secrets de l'épopée des croisés »


Chroniqueur de la Première Croisade, Guibert de Nogent contribua à réécrire les Gesta Francorum (ou Geste des Francs et des autres peuples lors du pèlerinage à Jérusalem). Témoin de son temps, et avec la rigueur qu'on lui connait, Guibert de Nogent nous livre une description haletante sur cet événement majeur de l'histoire de l'humanité ou, au nom de Dieu, la civilisation occidentale bascula dans dans l'obscurantisme et les conflits entre religions. Extrait : « Quoique je n'aie pu aller moi-même à Jérusalem, ni connaître la plupart des personnages et tous les lieux dont il est ici question, l'utilité générale de mon travail ne saurait en être diminuée, s'il est certain que je n'ai appris les choses que j'ai écrites ou que j'écrirai encore, que d'hommes dont le témoignage est parfaitement conforme à la vérité. Si l'on me reproche de n'avoir pas vu par moi-même, on ne saurait du moins me reprocher de n'avoir pas entendu, et je suis fort disposé à croire qu'il vaut autant entendre que voir. Si l'homme véridique, comme dit saint jean, rend témoignage de ce qu'il a vu et entendu : on ne saurait refuser d'admettre l'authenticité des récits d'un homme sincère, lorsqu'il n'est pas possible de voir par soi-même. Si donc quelqu'un nous blâme ou dédaigne notre travail, il peut choisir librement entre ces deux partis, ou de corriger nos écrits, si cela lui convient, ou d'écrire lui-même, s'il est mécontent de nous. »
Parution : 28 juillet 2020

► Acheter le livre

« Histoire des croisades », Jacques Heers


Le mot « croisade » est un anachronisme puisqu'il apparaît discrètement au XIIIᵉ siècle et ne prend son sens actuel qu'''au XIXᵉ siècle. Les contemporains ne se voyaient pas comme des croisés, et leurs motivations étaient différentes de celles que nous leur prêtons.
La première croisade, préchée par le pape Urbain II au concile de Clermont en 1095, est avant tout un pèlerinage en Terre sainte, mêlant à des chevaliers une multitude de pèlerins, hommes, femmes et enfants. Au fil du temps, les enjeux et les motifs des croisades deviennent de plus en plus complexes, croisant motivations religieuses, politiques, économiques et idéologiques. Surtout, le phénomène a impliqué l'engagement des forces vives de la chrétienté. Trois rois de France, Louis VII, Philippe Auguste et Saint-Louis, ainsi que trois empereurs germaniques, ont abandonné leur pays pendant de longs mois pour apporter aide aux Francs de Terre sainte et tenter de regagner les territoires repris par l'ennemi. Ces huit expéditions, qui se sont déroulées pendant deux siècles, dessinent au fi nal l'histoire de l'Empire latin de Constantinople et du royaume latin de Jérusalem. Histoire tragique, puisque le premier disparaît en 1261 et le second en 1295. La mort de Saint Louis, au terme de la huitième croisade, sonne le glas de ces entreprises. Avec lui meurt l'« esprit » de croisade.
Une synthèse particulièrement brillante par un auteur non conformiste.
Parution : 20 février 2014

► Acheter le livre

Technique

Fabrication
Épée médiévale forgée, lame traversante
Modèle de combat (attention à la pointe de la lame, très légèrement arrondie)
Poignée recouverte de cuir noir
Lame à gorge simple avec effet ressort
Fourreau souple en cuir naturel brun et noir, avec baudrier intégré

Caractéristiques
. Longueur de la lame : 77.5 cm (point d'équilibre à 11 cm de la garde)
. Largeur de la lame (maxi) : 4.8 cm
. Largeur de la garde : 17.3 cm
. Longueur totale (sans fourreau) : 96 cm
. Longeur de la poignée : 11 cm
Poids :
. Épée : 1.2 kg
. Fourreau : 370 g

Entretien
Protection de la lame : appliquer un film d'huile régulièrement pour éviter l'oxydation (rouille)
Fourreau : appliquer du cirage incolore pour entretenir et nourrir le cuir

Législation

Depuis le 6 septembre 2013, de nouvelles dispositions légales issues de la loi du 6 mars 2012 sont entrées en vigueur. Ces nouvelles règles ont renforcées les sanctions pénales contre les auteurs d'infractions sur les armes et ont instaurées un nouveau classement.
Les épées, dagues et couteaux sont classées en catégorie D. L'achat et la détention de ces armes sont libres. Le port et le transport sans motif légitime sont en principe interdits. En cas de transport, l'arme ne doit pas être « directement » utilisable. Elle doit être bien emballée dans un étui ou un conteneur, de préférence avec fermeture par cadenas ou autre système de protection.
Pour en savoir plus : Code de la sécurité intérieure sur Legifrance

La vente aux mineurs des matériels de guerres, armes, munitions et de leurs éléments est interdite. Pensez à nous fournir une preuve de votre majorité (carte d'identité, passeport) par courrier électronique pour valider votre commande : studio@terressens.com. En cas de non réception de ce document sous 48 heures, votre commande sera annulée et remboursée intégralement.

A voir également

Réf. 0452 (en stock) (rupture de stock)

Dague médiévale du chevalier croisé

Dague de combat, pommeau croix tréflée et fourreau cuir brun lacé, porté oblique

Réf. 0432 (en stock) (rupture de stock)

Épée Fidelis

Épée médiévale de frappe à deux mains, fourreau lacé en cuir

Réf. 0450 (en stock) (rupture de stock)

Heaume templier en acier, croix noire et laiton

Heaume médiéval de chevalier templier avec protection matelassée

Pratique

Paiement sécurisé
Banque Populaire du Sud PayPal

Sécurisé par la Banque Populaire ou PayPal
Cartes bancaires
PayPal
Chèque ou virement bancaire

Livraison



Grâce à vos Espace de Suivi DPD et La Poste, vous pouvez suivre et gérer la livraison de vos colis simplement et de manière interactive

Confiance
Expédition sous 48 heures ouvrables
Livraison en France métropolitaine et Belgique
Droit de rétractation 14 jours
Liens utiles :
Avis clients
Conditions Générales de Vente
Formulaire de rétractation
Données personnelles R.G.P.D.

Contactez-nous

Envoyer
#Terressens | Histoire & Patrimoine 2.0
Create awesome websites!
Adresse

Studio #Terressens
7, avenue du Mas rouge
34670 Baillargues - France

Contacts

E-mail : studio@terressens.com
Téléphone : 04 67 54 26 71